HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

20/10/2017
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 
Des œuvres d'art qui dérangent

De Paris à Dresde : Le poids des mots, le choc des images


AUTEUR:  Fausto GIUDICE


 Deux femmes artistes venues de l'Est font parler d'elle ces derniers temps. Elles ont toutes deux en commun d'avoir fait l'expérience des limites de la tolérance répressive des démocraties occidentales.

La première est Chinoise, elle s'appelle Ko Siu Lan, 32 ans.




Mais rassurez-vous: Tonton Fred, aussitôt informé, a agi :
"Après avoir pris connaissance de l'incident (...), le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a demandé que l'œuvre artistique soit réinstallée sur la façade de l'École des beaux-arts, et ce dans les délais les plus brefs compte tenu des contraintes matérielles nécessitées par cette opération", a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Frédéric Mitterrand m'a appelée en personne samedi après-midi pour me dire qu'il avait appris l'affaire hier et qu'il était vraiment 'désolé' de cette 'histoire idiote'", a déclaré la jeune femme. "Il espère que les bannières pourront être remises dès aujourd'hui", a-t-elle ajouté.

Ouf, on respire !




La seconde est Allemande, née au Kazakhstan.

Erika Lust, 48 ans, vit à Dresde, la "Florence de l'Elbe", depuis 20 ans, où elle poursuit une carrière de peintre, photographe et décoratrice de théâtre.

En décembre 2009, un tribunal l'a condamnée à retirer de la circulation le tableau par lequel elle commentait la décision de l'UNESCO de retirer Dresde et la Vallée de l'Elbe du Patrimoine culturel mondial de l'humanité, suite à un projet de pont qui défigurera le paysage de la ville-martyre (détruite par les Alliés du 13 au 15 évrier 1945. Bilan : 18 à 25 000 morts civils).

Le tableau intitulé Frau Orosz wirbt für das Welterbe‎ (Madame Orosz fait sa pub pour le patrimoine mondial) représente Helma Orosz, la mairesse démocrate-chrétienne de Dresde, dans une tenue qui a choqué l'intéressée. L'artiste a expliqué qu'elle voulait, par cette nudité, représenter le manque d'arguments de Mme Orosz devant le Conseil de l'UNESCO réuni à Séville pour convaincre l'organisation de maintenir sa ville sur la liste du patrimoine culturel de l'humanité.
Helma Orosz a obtenu du tribunal le retrait de l'œuvre de tout espace public, sous faute d'astreinte de 250 000 €. Erika Lust a fait appel de la condamnation et a réalisé une nouvelle œuvre pour la commenter:

Avant

Après 1

Après 2

Frau Orosz wirbt für das Welterbe‎ II

Ce portrait n'est pas le premier d'Helma Orosz peint par Erika Lust, qui a déjà commis ceux-ci :

Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden

 La belle Helma n'est pas la seule victime d'Erika. Mais les autres ne peuvent  plus faire appel à la justice :

Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
"Karl III"
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
Papst "Inocent X"

Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden 
"Maria von Medici"

Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
"Mona Lisa"
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
"Luwig XIV"
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
"Heinrich VIII"
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
Christina von Dänemark
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
August der Starke
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
Elisabeth von Spanien
Bild von Erika Lust - Theater / Malerei / Grafik - Dresden
Russische Ikone
 

Et si l'École des Beaux-Arts de Paris et son ministre de tutelle invitaient Erika Lust à venir peindre in situ la Famille régnante française ?  Elle devrait pouvoir créer des oeuvres un peu plus marrantes que les croûtes de Papa Pal, non ? Allez, Tonton Fred, encore un effort pour marquer le siècle !



2 tableaux de la série "Out of Mind*" (sic), de Pal Sarközy Nagy de Bocsa, géniteur de Nicolas 1er et grand artiste numérique
* allusion à l'expression Out of sight, out of mind = loin des yeux, loin du cœur, mais aussi à go out of mind= perdre la tête

 


Pour lire d'autres articles de cette Première guerre mondiale des mots, cliquez ici 
La Première guerre mondiale des mots est une initiative de Palestine Think Tank et Tlaxcala.

Les auteurs souhaitant y participer peuvent envoyer leurs contributions à 
contact@palestinethinktank.com et à tlaxcala@tlaxcala.es.


Source : Basta ! يكفي  Journal de marche zapatiste

Article original publié le 14/2/2010

Sur l’auteur

Fausto Giudice est membre de Tlaxcala, le réseau international de traducteurs pour la diversité linguistique. Cet article est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=10007&lg=fr


LES FICHES DE TLAXCALA: 15/02/2010

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  12:49