HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

18/10/2017
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 

Trente pièces d’argent- La Fondation Rosa-Luxembourg et Finkelstein


AUTEUR:  Thomas Immanuel STEINBERG توماس امانوئل شتاين برگر

Traduit par  Michèle Mialane. Édité par Fausto Giudice


[Sur cette affaire, lire le récit d'Alí FATHOLLAH-NEJAD  L’Allemagne a peur de Finkelstein]

À peine avais-je lu que même la Fondation Rosa-Luxembourg refusait de recevoir Finkelstein, mon frère en esprit, lui aussi de la tribu de Lévi ou quelque chose de ce genre, m’a écrit ces lignes lapidaires :

Les sionistes apprécieront. La Fondation Rosa-Luxembourg pourra profiter des trente pièces d’argent.

(Pour ceux qui dormaient au catéchisme : les grands prêtres avaient payé trente pièces d’argent à Judas pour qu’il leur livre le Fils de l’homme).

Tout de suite j’ai pensé à une certaine comtesse, la Comtesse de Menou. En 1960, la châtelaine de Jeu-Maloches, dans l’Indre, avait environ 70 ans ; son château, beaucoup plus. Elle n’avait sûrement pas beaucoup de liquidités, car en plus de moi elle avait onze hôtes payants, un jeune Autrichien et dix jeunes Allemandes. L’une d’elles était la fille du PDG de la compagnie d’assurances Iduna-Germania, son chauffeur l’avait amenée en Mercedes 300 et son papa était venu la rechercher en SL 300. Supergénial. Deux autres avaient pour père respectivement le Préfet de police de Brême, von Bock und Pollach1. Nettement moins intéressant tout de même.

Je ne raconte pas ça pour en jeter, mais pour que ce soit clair : l’histoire est vraie, j’ai des témoins  pour l’attester si nécessaire.

La comtesse était monarchiste. Elle haïssait la Révolution française et tout ce qui avait suivi. Les filles eurent alors l’idée de me faire des accroche-cœur  sur le front et je me rendis ainsi au repas de midi, la main droite dans mon gilet.  La comtesse eut une telle terreur face au revenant qui hantait ses cauchemars que je dus sortir me repeigner pour pouvoir déjeuner.

Nous avions donc des relations quelque peu tendues et quelques jours plus tard, pendant une excursion dans la 11CV Citroën familiale, elle mit la conversation sur les Juifs. Elle expliqua que les Juifs avaient tué Notre Seigneur Jésus-Christ. Ce n’était pas mon avis et je déclarai que les coupables étaient l’occupant romain. Oui, dit-elle, mais les Juifs criaient : « À mort, crucifie-le, crucifie-le ! » J’étais un bon élève au catéchisme et je lui objectai les disciples qui lui avaient été si fidèles. Et elle - et voilà pourquoi je repense aujourd’hui à cette histoire : Mais Judas, ce super-Juif, a trahi Jésus  pour trente pièces d’argent. Moi : Et que dire alors de Jésus, ce super-super-Juif ?

C’en était trop. On m’a jeté dehors et j’ai fini mes vacances entouré uniquement de jeunes Français sur les bords du lac d’Annecy - où je me fis certes traiter «  d’espèce d’Hitlérien » par un grand butor costaud originaire de Clermont-Ferrand. C’est pourquoi je ne suis jamais allé à Clermont-Ferrand, ce qui est peut-être une erreur.2


"Les morts nous interpellent": tombeau de Rosa Luxembourg, Karl Liebkencht autres socialistes asassinés à Berlin en 1919

Donc la Fondation Rosa-Luxembourg a maintenant trente pièces d’argent en poche, mais lors de la Cène Finkelstein dira : « Le Fils de l’Homme s’en va, comme il est écrit de lui ; mais malheur à la fondation  qui le livre ! Il vaudrait mieux pour elle qu’elle n’eût jamais été créée. » Et la fondation qui a trahi Finkelstein répondra : « Est-ce moi, Rabbi ? » et Finkelstein répondra : « C’est toi qui le dis. »

Mais  la Fondation ne profitera pas de ces trente pièces d’argent, car il est écrit :

« Comme la fondation  qui a trahi Finkelstein verra qu’il est invité en un lieu beaucoup plus huppé, elle aura des remords et rapportera les trente pièces d’argent aux grands prêtres et aux Anciens et leur dira : «  J’ai péché en livrant un sang innocent ! » et ils lui diront : « Que nous importe ?  C’est ton affaire ! » Et la fondation jettera les pièces d’argent dans le temple, et ira se pendre.


1 - Erich von Bock und Pollach s’est rendu célèbre, entre autres, par la directive qu’il donna à ses policiers en janvier 1968, lors des manifestations contre l’augmentation des prix des transports à Brême (passées dans l’histoire comme « émeutes du tramway ») : „Draufhauen, draufhauen, nachsetzen!“  (« Cognez, cognez, poursuivez ! ») [NdE]

2- Sur le plan touristique, pas forcément, mais les Auvergnats sont moins d’extrême-droite (voir histoire et résultats électoraux) et moins antisémites et/ou racistes que la moyenne française. Ce qui peut expliquer la réaction du butor (peut-être descendant de maquisard), car en revanche ils ne sont pas plus intelligents.[NdT]


Rue et Place Rosa-Luxembourg, à Berlin, où se trouve notamment le siège du Parti de Gauche, dans la Maison Karl-Liebknecht, siège du PC allemand de 1927 à 1933 puis du parti au pouvoir en RDA de 1949 à 1990.


Source : L'auteur - Dreißig Silberlinge

Article original publié le 18/2/2010

Sur l’auteur

Michèle Mialane et Fausto Giudice sont membres de Tlaxcala, le réseau international de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, la traductrice, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala : http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=10135&lg=fr


DANS LE VENTRE DE LA BALEINE: 08/03/2010

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  11:20