HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

21/10/2017
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 
Promesses non tenues

Incendie mortel dans une usine de pesticides de BAYER en Inde: un ingénieur tué par des gaz toxiques


AUTEUR:   CBG Coordination gegen BAYER-Gefahren/Coalition against BAYER-Dangers

Traduit par  Fausto Giudice


Un incendie a éclaté tôt ce matin dans l' usine de pesticides Bayer CropScience près d' Ankleshwar en Inde. Des gaz toxiques, mercaptane et trichlorure de phosphore, se sont échappés de l'usine. Un ingénieur de 27 ans a été tué. L'odeur des gaz a pu être sentie dans toute la zone. La raison de l'incendie est encore inconnue.

Selon les secouristes l'incendie s'est produit dans l'usine d'Ethoprophos. La fuite de gaz a duré environ 90 minutes. L'thoprophos, classés comme «extrêmement toxique» (classe 1) par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), est lun ngrédient de l'insecticide de Bayer Mocap. Ce produit chimique affecte gravement le fonctionnement du système nerveux. L'Ethoprophos provoque des tremblements, des nausées et de la faiblesse à des niveaux d'exposition faibles, et la paralysie et la mort en cas d'exposition à des doses élevées.

Philipp Mimkes de la Coalition contre les dangers de Bayer, qui a suivi l'entreprise depuis plus de 30 ans, dit: «Bayer est le leader mondial du marché des pesticides, dont beaucoup sont responsables de pollution et d'intoxication à travers le monde. Il y a quelques semaines à peine nous avons exigé un retrait de tous les pesticides classés 1 par l'OMS, parmi lesquels l' Ethoprophos ". Déjà dans son rapport annuel de 1995, Bayer avait promis de «remplacer des produits classés 1 par l'Organisation mondiale de la santé par des produits à faible toxicité». Jusqu'à aujourd'hui, la société a failli à sa promesse.

SP Shukla, porte-parole de la police, a déclaré au Times of India: "Dès la réception de plusieurs plaintes, une surveillance de l'air a été lancée, qui a confirmé que ce matin, il y avait une concentration élevée de gaz dans l'air. En raison de mauvaises odeurs, de nombreuses plaintesde nausées et de vomissements ont été reçues . La situation est devenue normale après 9 heures. "

En août 2008, un réservoir de stockage avait explosé dans une usine usaméricaine de Bayer CropScience, près de Charleston. Deux travailleurs avaient péri. Des secousses ont été ressenties dans un rayon de plus de 10 miles. L'Occupational Safety and Health Administration (OSHA), après analyse de l'incident, a critiqué les "systèmes de sécurité défectueux, des lacunes importantes dans les procédures d'urgence et un manque de formation des employés». Selon une enquête du Congrès des USA, la région a échappé à une catastrophe, qui aurait pu dépasser la catastrophe de Bhopal en 1984. Les enquêteurs du Congrès avaient constaté que l'explosion "avait eu lieu à une proximité dangereuse " de compromettre d'un réservoir de stockage d'isocyanate de méthyle (MIC). Si l'explosion avait atteint le réservoir, « les conséquences auraient pu éclipser la catastrophe de 1984 en Inde. »

Voir aussi :


Note de Tlaxcala

Ankleshwar, dans l'État du Gujarat (nord-ouest de l'Inde), près de la ville de Bharuch, est connu pour sa zone industrielle appartenant à GIDC (Gujarat Industrial Development Corporation), qui est l'un des plus gros centres industriels en Asie.
Aujourd'hui, Ankleshwar compte plus de 5000 usines de produits chimiques, petites et grandes. Ces usines fabriquent entre autres des pesticides, des produits pharmaceutiques et de la peinture.



Source : Communiqué de la Coalition contre les méfaits de Bayer (Allemagne)

Article original publié le 11 Mars 2010

Sur l’auteur

La Coalition contre les méfaits de Bayer  est un partenaire de Tlaxcala, le réseau intenrational de traducteurs pour la diversité linguistique, dont Fausto Giudice est membre. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=10150&lg=fr

 


ZONE DE TYPHONS: 12/03/2010

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  12:25