HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

13/08/2020
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 

L'Union des tribunaux islamiques rompt le silence


AUTEUR:  Communiqué de presse de l'UTI, Mogadiscio

Traduit par  Fausto Giudice


À : Bureau politique des Nations unies en Somalie, représentant résident du PNUD, Ligue Arabe, Union africaine, Organisation des pays islamiques, AID, Union européenne, départent d'État US, gouvernement des USA, Ambassade US à Nairobi, ambassades italienne, française, britannique, allemande, djiboutienne, norvégienne, suédoise, sud-africaine, égyptienne, nigériane, saoudienne, yéménite et soudanaise.

L'Union des tribunaux islamiques a décidé de rompre le silence entre nous et la communauté internationale. Nous avons pris cette décision afin de clarifier la situation à Mogadiscio, donner la vraie image du conflit et la présenter à la communauté internationale.

Arrière-plan
Les tribunaux islamiques ont été établis à Mogadiscio à la mi-1998, ils sont basés sur les clans et sont au service des communautés respectives. Il y ainsi le tribunal de Polytechnique (sous-clan Shabelle), de Ifka Halane (sous-clan Eary), de Yaqshid (sous-clan Harti-Abgal), de Circole (sous-clan Saleban), Usine de lait (Duduble), Al Furqan ( Sa'ad), Xariryale et Daynile (Murusade), Balad (Wabudhan-Abgal) etc.
L'objectif principal de ces tribunaux est d'assurer un minimum de sécurité, d'ordre et de respect de la loi aux communautés qui les ont établis. Les tribunaux assument ces responsabilités par patriotisme et pour servir notre peuple, le pays et les communautés.

L'actuel conflit
Une analyse rétrospective des raisons pour lesquelles le gouvernement fédéral somalien n'a pas pu s'installer dans la capitale Mogadiscio indique que cela était du aux ministres "seigneurs de guerre" du gouvernement fédéral somalien qui ont refusé de s'engager dans le processus de paix somalien et ont choisi de garder le pays en otage. Ces seigneurs de guerre ont refusé de désarmer, d'abandonner leurs barrages routiers illégaux et de se transformer en leaders nationaux.
L'actuel conflit a été alimenté par les fausses informations fournies au gouvernement US par ces seigneurs de guerre qui ont nié les besoins humains basiques de sécurité et de développement, ont gardé le peuple somalien en otage et l'ont terrorisé pendant 16 ans. Leur spécialité est de terroriser le peuple et ils on été en mesure d'utiliser cela pour terroriser le gouvernement usaméricain en le désinformant sur la présence de terroristes en Somalie. Ces seigneurs de guerre sont, dit-on, soutenus par le gouvernement usaméricain, qui ignore leur long parcours criminel et les crimes de guerre qu'ils ont commis contre notre peuple. le support allégué du gouvernement usaméricain à ces seigneurs de guerre a considérablement contribué aux récents combats à Mogadiscio et aux meurtres de Somaliens, qui ont souffert si longtemps par le fait de ces seigneurs de guerre.
Finalement, au bout de seize ans, le peuple somalien a décidé de se libérer sous la direction des tribunaux islamiques. les changements actuels ont été apportés par le soulèvement et le refus des Somaliens devant la situation anarchique créée par les seigneurs de guerre. Ils ont dit : trop, c'est trop !
Nous voudrions aussi aborder certaines des fausses informations et accusations forgées par les seigneurs de guerre et souhaitons fournir à la communauté internationale des informations précises qui lui permettront d'assister notre peuple en soutenant son désir et sa volonté d'en finir avec la violence et l'anarchie.

Terrorisme international
1) La Somalie est une société homogène, dans laquelle tout allogène est immédiatement repéré. Nous sommes musulmans à 100%, parlons la même langue et avons un héritage culturel qui est très difficile à comprendre pour des étrangers. Nous avons un système complexe de clans difficile à comprendre pour des non-Somaliens, qui rend impossible à qui que ce soit de se cacher das le pays. Nous démentons catégoriquement et rejetons tout accusation selon laquelle nous hébergerions un quelconque terroriste ou sympathisant du terrorisme dans les zones où les tribunaux opèrent.
2) Nous confirmons aussi que nos buts et objectifs sont d'établir l'ordre et le règne de la loi dans notre pays, et de libérer notre peuple de l'oppression.
3) Nous n'avons en commun aucun objectif, but ou méthode avec des groupes encourageant ou soutenant le terrorisme. Nous n'avons aucun élément étranger dans nos tribunaux et nous simplement là pour les besoins de la communauté que nous servons.
1) Nous invitons la communauté internationale à visiter les zones où les tribunaux opèrent pour voir de ses propres yeux s'il y a des éléments terroristes quelconques d'hébergés dans ces zones. Nous et nos anciens des clans nous engageons à être ouverts et honnêtes, afin d'épargner au peuple somalien la violence et les souffrances infligées par les seigneurs de guerre. Nous n'avons rien à cacher à la communauté internationale et nous sommes fermement convaincus qu'une fois que celle-ci aura réalisé ce que nous faisons et ce que nous avons accompli, elle soutiendra notre initiative et nos efforts pour apporter la paix et la stabilité à la Somalie.
5)On nous au aussi accusés de vouloir établir en Somalie un gouvernement anti-US et anti-occidental. Ce n'est pas vrai. Un tel programme serait cotre nos buts et objectifs puisqu'il enterait en contradiction avec notre souhait que la Somalie devienne pacifique. Ce mensonge a été forgé pour obtenir le soutien du gouvernement US par des groupes qui ont terrorisé le peuple de ce pays depuis 16 ans.
6) Nous voulons créer un environnement permettant à notre peuple de décider de son avenir. Nous voulons que le peuple somalien puisse décider la forme de gouvernement qu'il voudra et puisse choisir ses dirigeants pour la première fois depuis des décennies.

Nous voudrions résumer nos objectifs comme suit :
1) Établir un système de gouvernement à Mogadiscio, éliminer tous les barrages routiers et points de terreur établis par les seigneurs de guerre et désarmer tous les éléments criminels qui mettent en danger la paix de la ville.
2) Nous voulons contribuer à la reconstruction de ce pays, créer un environnement pacifique, dans un pays pacifié avec lui-même, avec ses voisins et avec la communauté internationale.
3) Réhabiliter et reconstruire toutes les infrastructures urbaines, spécialement celles qui relèvent de l'administration de la ville, y compris les ports maritimes, les aéroports, les routes, les ponts, les écoles, les hôpitaux, les universités, en établissant des comités d'intellectuels pour gérer et faire fonctionner ces installations.
4) Nous voudrions établir une relation amicale avec la communauté internationale, fondée sur le respect et l'intérêt mutuels, rechercher son soutien au processus somalien de paix et respecter son désir de paix.
5) Nous avons besoin de soutien pour venir en aide à nos communautés qui se vont dénier tous les besoins humains de base universellement reconnus tels que la sécurité, la liberté, le développement, en accord avec la législation sur les droits humains.
Nous vous remercions d'avance pour votre aimable patience, votre compréhension et votre soutien.
Cheikh Chérif Cheikh Ahmed, président de l'Union des tribunaux islamique, Mogadiscio, 6 juin 2006


Légende photo:
Cheikh Chérif. Le monde commence à découvrir le "nouvel homme fort de Mogadiscio". Est-ce le "Mollah Omar somalien" ?

Source : http://www.hiiraan.com/news/2006/jun/somali_news6_7.aspx

Traduit de l'anglais par Fausto Giudice, membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique (www.tlaxcala.es). Cette traduction est en copyleft.

http://www.tlaxcala.es/pp.asp?lg=it&reference=566
Visitate il blog italiano di Tlaxcala ! http://www.tlaxcala.splinder.com/

 


MÈRE AFRIQUE: 05/06/2006

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  4:47