HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

17/12/2017
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 
Les délires de Tatie Ziona

Le Pakistan ? Nous pouvons le changer de fond en comble !..


AUTEUR:   Auntie Ziona

Traduit par  Marcel Charbonnier


Oy gevalt, on n’a pas arrêté de parler de l’attaque terroriste de Bombay de tout le Shabbat !... Quelques bouteilles de vin chilien cachère d’Oncle Shlommi ayant fait monter le niveau de l’indignation, la vieille Mme Mendelsohn avait les larmes aux yeux, en nous racontant que l’Inde était devenue le premier client d’Israël dans le commerce mondial des armes, et comment l’Inde avait invité notre Mossad à assurer le renseignement et l’entraînement des commandos paramilitaires de l’Hindutva, ainsi qu’à la protéger contre les Achmeds et les Mustafas…

 

Alors, nous avons levé notre verre pour saluer le bon boulot de notre Bush’le pour encourager une course aux armements entre l’Inde et le Pakistan, permettant à ces deux pays de ressentir l’honneur d’être admis dans le club nucléaire et d’avoir leur chance de se rayer mutuellement de la carte, sans avoir à impliquer nos armées ni notre gelt.

Tatie Shelomi a dit qu’elle était convaincue que la CIA était derrière les attentats de Bombay. Ce qui lui faisait dire ça, c’était la réaction d’Obambi, juste après l’attaque, et aussi ses promesses électorales de pulvériser le Pakistan sous les bombes, auxquelles s’ajoutait l’arrivée de navires de guerre américains dans les eaux pakistanaises, juste au moment où les tirs commençaient, à Bombay…

« Et pis, y’a qu’les shmoigers américains qui pouvaient faire que’qu’chose d’aussi stupide que de commander d’énormes quantités de boissons ALCOOLISEES et de viande pour les terroristes « musulmans » planqués à Chabad House, si le plan avait consisté à générer un soutien des Indiens à la guerre annoncée contre le Pakistan ! »…

« Nu, au moins, on peut être certains que les socialistes n’étaient pas dans le coup », a commenté Mony, qui se sentait encore fercockt, après son altercation avec Mikey’le d’il y a quelques semaines…

 « Pour moi, c’est l’opération de diversion typique », dit Rachel, qui a un petit ami goy théoricien du complot. « C’est le Mossad, la CIA et le MI ZEX britannique, travaillant avec un noyau dur d’idéologues meshuggenah au sein de l’armée indienne, des milieux indiens du renseignement et de l’élite politique indienne qui ont planifié un gros coup et qui voulaient que l’Inde émerge en tant que nouvelle groys-puissance, étroitement alliée à notre Jewmerice… »

« Pfiou ! », s’écria Tatie Shelomi, « si le Mossad avait été dans le coup et si le plan avait réellement consisté à coincer les musulmans, tu crois qu’ils auraient pas eu la présence d’esprit de rappeler aux tueurs d’enlever les cordelettes rouges qu’ils portaient autour de leur poignet droit, symbolisant leur dévotion à l’hindouisme ?? »

Mais pourquoi avait-on donné l’ordre à la police de faire « profil bas » et de ne pas répondre aux tirs des tueurs, et pourquoi Hemant Karkare, le chef du service antiterrorisme de la police de Bombay avait-il été la première cible des ces mystérieux terroristes ?

Tatie va vous le dire (mais gardez ça pour vous, surtout, ne le dites à personne…) : ce Karkare était en train de découvrir la connexion entre l’armée indienne et l’ascension fulgurante de groupes terroristes hindous surarmés et super-friqués, disposant d’un énorme réseau de camps d’entraînement dans l’ensemble de l’Inde. Et il avait déjà arrêté un certain nombre de grosses légumes, dans le cadre de son enquête…

Comme d’hab, Tonton Shlommi a été à la hauteur : il a réussi à nous faire trouver la solution de l’énigme. Faut dire qu’il a servi dans les forces d’élite, quand notre Golda était Premier ministre… Même qu’il se souvient encore aujourd’hui de la façon dont on tape la chanson Hava Naguila en morse, depuis cette époque…

« Les filles, y’a pas besoin de plotz », qu’il a dit, en se levant et en brandissant bien haut la menora. « Rappelez-vous, toujours, que nous travaillons main dans la main avec les services de renseignement de nos alliés… »

 « … Pour comprendre l’attaque de Bombay, vous devez imaginer qui est en train d’en tirer profit, et permettez-moi de vous dire que ça va pas être ces shmendriks de Pakistanais !... 


« Vous vous souvenez, ce que notre David Ben-Gourion avait dit, au sujet de cet égout de pays antisémite devant l’Eternel ? Je vais vous rafraîchir la mémoire :

« Le mouvement sioniste mondial ne doit en aucun cas négliger le danger que le Pakistan représente pour lui. Et le Pakistan doit être, dès aujourd’hui, sa première cible, car cet Etat idéologique est pour nous une menace existentielle. Le Pakistan – tout le Pakistan – hait les juifs, et il aime les Arabes !... 

« Ce pays amoureux des Arabes est plus dangereux pour nous que les Arabes eux-mêmes ! »

D’ailleurs, à ce sujet, il est primordial, pour le sionisme mondial, de prendre immédiatement des mesures contre le Pakistan.

« Les habitants de la péninsule indienne sont des Hindous, dont les cœurs sont pleins de haine contre les musulmans. Par conséquent, l’Inde est, pour nous, notre base primordiale d’action contre le Pakistan ».

« Oy vey, se lamenta la vieille Mme Mendelsohn, vacillant un peu tandis qu’elle remontait sa manche pour bien mettre en évidence le numéro tatoué sur son poignet – chose qu’elle fait tous les Shabbos -, Alors, comme ça, vous pensez qu’il va y avoir une autre Shoah, mais, cette fois-ci, avec les Pakis à la place des Boches » ?!?

« Got in himmel (Dieu du Ciel) ! La première chose qu’ils briseraient, ces sauvages, lors de la Kristallnacht II (le Retour), ça serait nos boutanches de vin cachère !... »

Tous unis  contre les goyim !

Petit lexique

angst – sueurs froides, anxiété.
Pfiou ! – expression de dégoût ou de désapprobation, onomatopée du bruit produit par quelqu’un qui crache.
fercockt – s’étant fait avoir dans les grandes largeurs.
gelt – fric
groys – grande
Got in himmel – Dieu du Ciel
"Hava Nagila" - une chanson folklorique en hébreu, très populaire, dont le titre signifie : « Réjouissons-nous ».
meshuggenah – un fou, un cinglé.
plotz ou plats - Littéralement : exploser.
Shabbos ou Shabbat – le shabbat, du coucher du soleil, le vendredi, au coucher du soleil, le samedi soir suivant.
shmendrik – un loser pathétique, un imbécile inepte, quelqu’un pour qui on ne peut rien faire.
shmoiger – un shmuck, mais alors vraiment, vraiment stupide.



Source : Pakistan, a change we can... arrange

Article original publié le 4/12/2008

Sur l’auteur

Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=6504&lg=fr


ZONE DE TYPHONS: 04/12/2008

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  16:40