HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

14/11/2019
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 
Communiqué urgent depuis la clandestinité

HONDURAS : Les membres du gouvernement du Président Zelaya s'adressent au peuple hondurien et à la communauté internationale


AUTEUR:   CABINET DU GOUVERNEMENT DU HONDURAS EN RÉSISTANCE

Traduit par  Esteban G. Édité par Fausto Giudice


Considérant :

Que dimanche 28 juin, très tôt le matin, le Président constitutionnel de la République José Manuel Zelaya Rosales, a été kidnappé par un groupe de militaires, et transféré au Costa Rica, d’où il a lui-même dénoncé au cours d’une conférence de presse au niveau international, le coup d'État par les Forces Armées et le Congrès National.

Considérant :

Que le Congrès National de la République, a fait paraître une lettre démission (du président) avec une signature falsifiée, démission démentie par le Président Zelaya lui-même et son Cabinet.

Considérant :

Qu’avec des arguments hors de la réalité, ils ont procédé à l’acceptation de la prétendue démission du Président et de son Cabinet de Gouvernement, pour nommer ensuite de manière illégale et inconstitutionnelle Robert Micheletti Bain, lequel a prêté serment comme Président de facto.

Considérant :

Que la famille du Président José Manuel Zelaya Rosales et les membres de son cabinet ont été persécutés sans une once de garantie légale.

Considérant :

Que le Président de facto et son gouvernement illégitime, de concert avec des députés et des groupes militaires ont décrété un couvre-feu de 21 heures au soir à 6 heures du matin, violant les droits garantis par notre Constitution.

Considérant :

Que le peuple hondurien est actuellement dans l'impossibilité de recevoir une information objective ainsi que le verrouillage des médias indépendants, qui est une autre atteinte flagrante et caractérisée à la liberté d'expression.

Considérant :

Que tous les pays membres de la Communauté Internationale, y compris l'Union Européenne, l'OEA, les pays du Cône Sud, les membres de l’ALBA, le Système d'Intégration Centre-Américain (SICA), et l'ONU, condamnent le coup d'État militaire, et ne reconnaissent pas la légitimité du gouvernement usurpateur et illégal, et exigent le retour immédiat et inconditionnel du seul Président Constitutionnel de la République, José Manuel Zelaya Rosales.

LES MEMBRES DU CABINET DU GOUVERNEMENT DU PRÉSIDENT ZELAYA DÉCLARENT AU PEUPLE ET À LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE:

1.     Que le seul gouvernement légalement constitué et élu par le peuple est celui du citoyen José Manuel Zelaya Rosales,

2.     Que nous sommes organisés, avec des membres de la société civile, des ouvriers, des travailleurs en général, des partis politiques et de la société en général pour une résistance pacifique, ne reconnaissant pas l’implantation du gouvernement et du président de facto qui prétendent donner une estocade à la démocratie de notre pays

3.     Que le peuple hondurien a réagi avec courage mais pacifiquement contre ce coup de force anti-démocratique

4.     Que nous réaffirmons que nous sommes debout à l'égal de notre Président, prêts à défendre la démocratie et nous sommes certains que grâce au soutien ferme du noble peuple hondurien et de la Communauté Internationale nous rétablirons l'État de Droit et que le Gouvernement de José Manuel Zelaya Rosales élu par le peuple sera réinstallé, pour qu'il accomplisse son mandat constitutionnel et qu’il continue sa tâche infatigable pour le peuple hondurien.

Nous exhortons tout le peuple hondurien à continuer de défendre pacifiquement la démocratie afin que dans les prochaines heures nous rétablissions l'ordre et la paix au Honduras, notre pays aimé.

Tegucigalpa MDC le 29 juin 2009. 

Cabinet du Gouvernement du Honduras en Résistance 

ENRIQUE FLORES LANZA, MINISTRE DE LA PRÉSIDENCE 

EDUARDO ENRIQUE REINA, SECRÉTAIRE PARTICULIER 

REBECA SANTOS, SECRÉTAIRE AUX FINANCES

FREDIS CERRATO, SECRÉTAIRE À L’INDUSTRIE ET AU COMMERCE

CESAR SALGADO, MINISTRE DU FHIS (1)

RICCI MONCADA, MINISTRE DE L'ÉNERGIE 

EDWIN ARAQUE, PRÉSIDENT DE LA BANQUE CENTRALE DU HONDURAS 

JACOBO LAGOS, MINISTRE DU STAFF PRÉSIDENTIEL

MARCIO SIERRA, VICE-MINISTRE À LA PRÉSIDENCE

BEATRIZ VALLE, MINISTRE DES RELATIONS EXTÉRIEURES

CARLOS ORBIN MONTOYA, MINISTRE CONSEILLER

RODOLFO PASTOR FASQUELLE, MINISTRE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DES SPORTS

MILTON JIMENEZ PUERTO, PRÉSIDENT DE LA COMMISSION NATIONALE DES BANQUES ET ASSURANCES

RICARDO ARIAS, VICE-MINISTRE DE LA PRÉSIDENCE

JORGE MENDEZ, DIRECTEUR DU SANAA (2)

FRANCISCO FUNES, DIRECTEUR DE L'INA (3)

MARCO VELASQUEZ, VICE-MINISTRE AUX TRANSPORTS ET AU LOGEMENT

MARCO TULIO CARTAGENA, SOUS-DIRECTEUR DE L'INA

ADA SERRANO, DIRECTEUR DU PANI (4)

JOSE MEDINA, MINISTRE DES ETHNIES

ANGEL MURILLO SELVA, MINISTRE DE L'AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE

MAYRA MEJIA, MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

MARLON BREVE, MINISTRE DE L'ÉDUCATION

MARCO BURGOS, MINISTRE DE LA COMMISSION PERMANENTE DES SITUATIONS D’URGENCE

KAREN ZELAYA, MINISTRE DE LA COOPÉRATION 

DORIS GARCIA, MINISTRE DE L'INSTITUT NATIONAL DE LA FEMME

JORGE ALBERTO ROSA, DIRECTEUR DE HONDUTEL (6)

SUYAPA PRUDOT, MINISTRE DE L'INSTITUT HONDURIEN POUR L'ENFANCE ET LA FAMILLE 

NdT

1 FHIS : Fonds d’Investissement Social

2 SANAA : Service Autonome National des aqueducs et de l’assainissement

3 INA : Institut National Agraire

4 PANI : Protection Nationale de l’Enfance

5 HONDUTEL : Entreprise hondurienne de Télécommunications (entreprise d’État)



Source : Los miembros del Gabinete del Gobierno del Presidente Zelaya se dirigen al pueblo hondureño y a la comunidad internacional 

Article original publié le 30/6/2009

Sur l’auteur

Esteban G. est rédacteur du blog http://letacle.canalblog.com/, Fausto Giudice est rédacteur du blog Basta ! Journal de marche zapatiste. Tous deux sont membres de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, le traducteur, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=8010&lg=fr

 
  


AU SUD DE LA FRONTIÈRE: 01/07/2009

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  9:53