HOME TLAXCALA
le réseau des traducteurs pour la diversité linguistique
MANIFESTE DE TLAXCALA  QUI SOMMES-NOUS ?  LES AMIS DE TLAXCALA  RECHERCHER 

AU SUD DE LA FRONTIÈRE (Amérique latine et Caraïbes)
EMPIRE (Questions globales)
TERRE DE CANAAN (Palestine, Israël)
OUMMA (Monde arabe, Islam)
DANS LE VENTRE DE LA BALEINE (Activisme dans les métropoles impérialistes)
PAIX ET GUERRE (USA, UE, OTAN)
MÈRE AFRIQUE (Continent africain, Océan indien)

ZONE DE TYPHONS (Asie, Pacifique)
KALVELLIDO AVEC UN K (Journal d'un prolo)
REMUE-MÉNINGES (Culture, communication)
LES INCLASSABLES 
LES CHRONIQUES TLAXCALTÈQUES 
LES FICHES DE TLAXCALA (Glossaires, lexiques, cartes)
BIBLIOTHÈQUE D'AUTEURS 
GALERIE 
LES ARCHIVES DE TLAXCALA 

23/03/2017
Español Français English Deutsch Português Italiano Català
عربي Svenska فارسی Ελληνικά русски TAMAZIGHT OTHER LANGUAGES
 
Une raison parmi cent...

Complètement à la masse : Claudia Roth et son parti Vert des gros gagneurs


AUTEUR:  Jutta DITFURTH

Traduit par  Michèle Mialane. Édité par Fausto Giudice


Claudia Roth, Secrétaire fédérale des Verts, a dit : «  Les Verts et la clientèle verte sont des gens qui disposent de la meilleure formation,  du plus haut niveau d’éducation et donc il est logique que ce soient aussi ceux qui décrochent les meilleurs jobs. » Hajo Schumacher, animateur de l’émission « Gauche- Droite »  de la chaîne N24 lui avait demandé si les Verts n’étaient pas le parti des mieux payés. Elle aurait pu répondre tout simplement « oui ». Mais selon la Secrétaire des Verts, un chômeur est tout simplement quelqu’un qui a une trop mauvaise formation.

À la question « Pouvez-vous comprendre que certaines personnes ne peuvent pas se payer de la nourriture bio ? » elle a rétorqué qu’elle connaissait aussi des chômeurs, «  des gens qui parfois ne savent vraiment pas  dès le 15 comment ils pourront arriver au 31... ». Le second animateur, Tiedje : «Mais alors, ils ne peuvent pas se payer de produits bio ? » « Mais ils ne peuvent pas non plus se payer autre chose », a répondu Roth froidement. Et elle a poursuivi : « Si tu manges mal, tu finiras par le payer.» [je cite mot à mot de l’enregistrement, J.D.] Donc autant crever de faim le plus écologiquement possible.

Il est clair que voter vert coûte cher aux pauvres.  La politique de leur vert parti au sein du gouvernement rouge-vert  de 1998 à 2005 a veillé à ce qu’il y ait davantage de pauvres et à ce que même une bonne formation ne leur garantisse pas de jobs bien payés, et, dans une large mesure, pas davantage  à leurs enfants à l’avenir, et malheureusement il y a de moins en moins de gens à pouvoir se payer des produits alimentaires écologiques, mais Roth n’en souffle mot.

Elle ne révèle pas non plus qu’elle n’a pas dû sa carrière lucrative à une « formation de très haut niveau », mais  l’a débutée parce que la fraction verte au Bundestag a eu besoin en 1985 d’une attachée de presse, de préférence inoffensive et trans-courants. À cette époque Roth se prétendait plus ou moins de gauche  et quelques décideurs/deuses avaient été impressionné-e-s par son passage au management du groupe de rock Ton, Steine, Scherben (Argile, Pierres, Tessons)

Nous connaissons la vérité : les tessons ont un jour mis sous le nez de leur tuante collaboratrice la petite annonce des Verts et ont été bien soulagés quand ces derniers, alors très nettement plus à gauche, ont été assez fous pour l’embaucher.

Voici les principales raisons pour des gens doués d’esprit critique, qui pensent social, pour des écologistes, des humanistes, de ne pas voter pour les Verts : la guerre en ex-Yougoslavie (1999), la guerre en Afghanistan ( 2001), le consensus pro-nucléaire (2002), l’agenda 21010 et le plan Hartz IV (2003-2005), ainsi que leur ralliement au capitalisme, qui dure depuis le début des années 90.

Il y a cent raisons de ne pas voter vert ; Claudia Roth n’est que l’une d’entre elles.

P.S. : J’avais oublié : Madame Roth représente l’aile gauche des Verts.

Sur la crise économique mondiale et la politique actuelle : Jutta Ditfurth Zeit des Zorns. Streitschrift für eine gerechte Gesellschaft ( Le Temps de la colère. Pamphlet pour la justice sociale.) München: Droemer Verlag 2009, 272 S., 16,95 Euro


Source : www.jutta-ditfurth.de et blog.prinz.de - Durchgeknallt: Claudia Roth und ihre grüne Partei der Besserverdienenden

Article original publié le 22/9/2009

Sur l’auteure

Michèle Mialane et Fausto Giudice sont membres de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteure, la traductrice, le réviseur et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=8782&lg=fr

 


DANS LE VENTRE DE LA BALEINE: 23/09/2009

 
 IMPRIMER CETTE PAGE IMPRIMER CETTE PAGE 

 ENVOYER CETTE PAGE ENVOYER CETTE PAGE

 
RETOURRETOUR 

 tlaxcala@tlaxcala.es

HEURE DE PARIS  15:12